CHTOUKAPRESSE.COM


Chtoukapresse dedie aux Chleuhs Amazigh Souss Massa Draa et diaspora

chtoukapress Mimouni

Vous etes (le)la bienvenue : Accedez au site


Vous trouverez ici tous les evenements qui touchent votre pays et votre region
Merci pour votre visite et participation
School Website

L'ancetre berbere pasteur devenu batisseur de kasbah et forts
L'art ancestrale du tatouage
L’origine du mot tatouage vient du tahitien tatau qui signifie marquer ou dessiner. De ce fait tout le monde attribue l’origine du tatouage au peuple Maori. Mais en réalité le tatouage est beaucoup plus vieux… En 1991 a été découvert dans les Alpes Italiennes le corps momifié d'un chasseur néolithique, baptisé Ötzi l’homme des glaces, piégé datant de 5300 av. J.-C. Il a été relevé sur lui la présence de petits signes très stylisés et schématiques. Il s'agit du plus vieil exemple de tatouage. Il a également été établi que ces tatouages avaient été pratiqués dans un but médical et avaient une fonction thérapeutique, car situés au niveau des articulations et pouvant donc avoir un effet sur l'arthrose. Avant cette découverte, le premier tatouage se situait en Egypte avec une momie de 2200 av. J.-C., dont le corps était entièrement tatoué de motifs décoratifs, mais ayant un but plutôt sacré et religieux. La découverte en Asie centrale d'une momie datant de 500 av. J.-C. offrait, elle, des représentations de créatures imaginaires. Le tatouage est donc une pratique très ancienne, qui au fil du temps a pris plusieurs signification : religieuse, médicale et même social chez les Maoris par exemple le tatouage appelés MOKO est une marque de noblesse, il revendique pour celui qui le porte une victoire accomplie. Aujourd’hui le tatouage dans la majorité des pays reste un art décoratif. Pour ce tatouer la femme chaoui fait d'abord un dessin sur la partie concernée du Corp. a l'aide d'une plume trempée dans l encre ORDINAIRE APRES quoi elle crève la peau avec une grosse aiguille a coudre tenue verticalement en suivant le tracé . De manière a faire couler le sang aperation quelle commence une deuxième fois ensuite imbibant un tampon d'étoffe d un mélange de TAZZOULT « poudre dont les femmes se noircissent les yeux » et de bleu délaye dans l eau ,elle le passe a trois reprises sur l endroit a tatouer tout en essayant le sang elle laisse en suite sécher a l air libre sans pansement les femmes n 'ayant pas toujours d'encre a leur disposition procèdent quelques fois différemment :certaines tracent d'abord le dessin avec de la suie (le noir de fumée) prise préalablement sur le fond d'une marmite et délayée dans un peux de d'eau celle piquent ensuite la peau a l aide d'épine de cactus avant de mettre sur la plaie un emplâtre de suie qu'elle maintienne au moyen d'une bande ,d'autres en fin trempent directement la pointe de l'aiguille dans la suie à chaque fois quelles doivent piquer la peau sans faire de tracé préalable.

La tapisserie Amazigh berbere
Les petits doigts de la fille Tamazighte des differentes régions du Maroc font des merveilles, un art de faire reservé a cette elite d'artistes qui travaille en silence, dans leur maison , ou actuellement dans des copperatives .. c'est un produit Marocain ayant ses sources dans le patrimoine Amazigh ancestrale. Notre pays est leader dans le domaine du tapis, et chaque région en a son modele, mais ceux des régions amazigh restent les plus prisés grace au travail soigné qui touche aussi bien la preparation du fils, les couleurs que la realisation. Pour l'Amazigh, un tapis achevé a valeur d'un membre de la famille, tellement il necessite beaucoup de jours de travails voir des mois, et aussi beaucoup de savoir faire ..c'est une oeuvre.
 tapis Mimouni
Bijouterie Amazigh Chleuhs , fabrication de Poignard "Tozzalte" A Ouarzazte , Azlag, la fabrication des poignards remonte à plus de 800 ans. Les berbères les avaient fabriqué comme arme pour se défendre et survivre. Actuellement, ses objets d’art locaux sont réservés aux cérémonies et aux danses traditionnelles.

Ces poignards comportent des symboles juifs, islamiques, romains et berbères. Un grand nombre de personnes travaille dans cet artisanat, qui s’est transformée en coopérative en 1986. Cette coopérative qui compte 50 ateliers, trouve son siége à Kelaa M’gouna, et permet la préservation de cette tradition. Cette activité permet de faire vivre plus 1000 membres de familles.

poignard Mimouni
L'Amazigh inventait et fabriquait tous ses outils
L'Amazigh a toujours su inventer et fabriquer les outils necessaire a son environnement, il ne s'est jamais rendu dependant de peuples etrangers comme c'etait le cas des moyens orientalistes et notamment les pharaons qui avaient besoin de ses boissons et metaux.
charrue Mimouni
Le Louh qui a servit a batir kasbahs et forts militaire Amazigh<.strong> Deux planches en bois tenues par une corde qui emprisonnent la terre rouge qui s'entasse et se fortifie sous les coups de marteaux en bois
Llouh Mimouni

NEWS AMAZIGH

Intercation avec le monde ou nous vivons

Sujet article ici

Les nomades son devenus batisseurs et guerriers
i love tachelhite
I love you tamazighte tamagharte

LE BLED AMAZIGH BERBERE

NOTRE BEAU PAYS MERITE BIEN DE LE PROMOUVOIR

voir plus
Le caftan ou costume Amazigh a travers les ages
le Génie Amazigh
Ils sont venus de loin, si loin , et ont trouvé un espace vide et sauvage, qu'ils ont dompté et domestiqué pour en faire l'un des Royaimes les plus guerriers et des plus savants.

La parole aux CHLEUHS

Nos membres et amis ont envoyé

L'Amazigh pasteur
Avant d''arriver a batir des kasbahs, le nomade Amazigh, s''est sedentarisé peu a peu, en domestiquant d''abord les animaux, en créant des outils qui lui ont permis d''ameliorer sa nourriture en lui joignant des herbes consommables, ou aromatisants, et enfin des grains . On pouvait alors dire que c''etait la période de l''industrialisation du nomade, puisque la ferronnerie aussi a vu le jour, la fabrication des épées pour la guerre etc..


Remerciements

Merci a nos membres et visiteurs. N'hesitez pas a nous faire part de vos remarques et sujjestions, votre participation et vos remarques nous encouragent et nous honorent Merci Tanmirte Thanks Chokrane

Copy right Chtoukapresse.com Chama ouafi Morocco
© Chtoukapresse.com | Site Map